25.06.2020 - 02.01.2022

Places to be

WENDY ANDREU, CLEMENT BRAZILLE, matali crasset, JENNY FEAL, PORKY HEFER, ANIMA ONA, ORNAGHI & PRESTINARI, JERSZY SEYMOUR, CELINE THIBAULT & GERAUD PELLOTTIERO, YUAN YUAN

LIVRET DE VISITE (FR)VISIT BOOKLET (EN)

Places to be réunit 14 designers internationaux autour d’un projet commun: créer un lieu unique d’habitation, constitué de pièces de vie conçues par chacun d’entre eux. Cette mission est parsemée de mystère, à l’image du célèbre jeu Cluedo où l’usage de chaque pièce s’inscrit dans une atmosphère singulière.

Pour seule information de départ, les designers invités se sont vus communiquer les dimensions de leurs espaces respectifs. Chaque espace est constitué d’une cuve métallique circulaire, variant de 2,50 à 3,50 mètres de haut et percée de 2 à 5 ouvertures. Sans se connaître jusqu’au premier jour de montage, ces créateurs ont développé leur propre univers esthétique et formel sans rien savoir des espaces voisins. Chacun, dans son espace, a imaginé un environnement entièrement praticable, du mobilier aux objets, que les visiteurs peuvent utiliser.

L’intention de cette exposition est de repositionner le design comme un environnement quotidien à valeur d’usage et non plus comme une catégorie d’œuvres de musée. Places to be valorise le design en tant que discipline, à la croisée des arts et de l’industrie, destinée à concevoir et fabriquer des images, des espaces ou des objets utilitaires.

Imaginée par Nathalie Viot, développée par Laurent Geoffroy, ingénieur designer chez Chalvignac et réalisée par les équipes de cette entreprise charentaise, la scénographie de Places to be est faite de gigantesques cuves d’inox circulaires soudées les unes aux autres et reliées par des passages découpés dans les parois. Inattendue et monumentale, cette structure métallique évoque autant les paysages surréalistes du peintre italien Giorgio De Chirico (1888-1978) que les silhouettes agglutinées des habitations tunisiennes de Tataouine, choisies par George Lucas comme décor pour certaines scènes de la saga Star Wars.

Des photographies d’oeuvres emblématiques du design ont enfin été disséminées dans les différents espaces de Places to be afin de mettre en regard la création contemporaine avec la dimension patrimoniale du design. Elles ont été selectionnées parmi la collection von Vegesack, actuellement visibles au Domaine du Boisbuchet (Lessac).

Places to be présente donc plusieurs défis : celui de la première exposition collective de la Fondation et celui, double pour les artistes, de créer au sein d’un espace d’exposition des « lieux d’être », pièces de vie habitables bien qu’inédites pour les visiteurs. Cette exposition transdisciplinaire s’inscrit dans la continuité des précédentes installations, Par nature de Vincent Lamouroux, le Pavillon Martell de SelgasCano et L’ombre de la vapeur d’Adrien M & Claire B. Poursuivant l’intention de la Fondation de convoquer différents champs créatifs, Places to be dévoile entre autres des pièces et des objets en bois, en verre, en céramique et en tissu conçus et fabriqués au sein des Ateliers du faire au 1er étage de la Fondation et inaugurés cette année.

L’écosystème envisagé depuis le lancement de la Fondation en 2017 est donc enfin devenu réalité.

 

Photos © C.K. Mariot