13.09.2019 - 18h30Hall d'accueil de la Fondation

India - Cognac - India 

Mario d'Souza
Vente aux enchères de dessins

CP A VENIR A LA FONDATION

La Fondation d’entreprise Martell organise sa première vente aux enchères.
Son but est de financer un beau projet porté par l’artiste indien Mario d’Souza que nous aimons tant.

Ce sera aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir ses œuvres. Une vingtaine de dessins originaux exposés depuis septembre 2018 dans le hall d’accueil de la Fondation, seront décrochés de l’exposition Melting Rocks pour cette vente exceptionnelle.

 

Les dessins de Mario d’Souza se concentrent sur l’essentiel. Sur des fonds unis et colorés, l’artiste dessine des motifs récurrents, appartenant à une même iconographie : celle du corps, organique ou minéral. La signification de ces motifs est multiple et devient jeu lorsque l’œil se promène d’image en image. Ici, un rocher suspendu contrarie la gravité et l’ordre des choses. Là, une goutte d’encre évoque les humeurs ou les larmes… Plus loin, une oreille ou un oiseau laissent imaginer une symbolique plus large, du plaisir au souvenir, de la nature à l’homme.

Douceur, émotion, désir sont les paramètres qui parcourent l’oeuvre de cet artiste.

Remémorer ses imaginaires par des souvenirs intimes ou communs, dans le but de transmettre une philosophie de vie résolument optimiste.

Grâce aux fonds récoltés, Mario d’Souza se rendra en Inde fin décembre 2019 afin d’intégrer deux résidences d’artistes : La Petite Maison à Auroville (Tamil Nadu), où il a été sélectionné aux côtés de la céramiste Iris Pouy et de l’écrivain Salah-Dine Benykhlef et ensuite à Delhi, grâce à la curatrice Anne Couillard. Pendant trois mois, il travaillera à la création d’œuvres riches de ces collaborations avec des artisans et artistes indiens (fabricant de papier, charpentier, encadreur, tisserand).

Mario d’Souza cherchera ensuite à exposer le fruit de ce travail dans des institutions muséales de sa ville d’origine, Bangalore.

 

Mario d’Souza
Né en 1973 à Bangalore en Inde, Mario d’Souza vit et travaille à Paris. À la Fondation d’entreprise Martell, il expose Melting Rocks, un ensemble de dessins réalisé pour le château de Oiron en 2018. Une fresque murale pérenne intitulée Dreaming the real blue est visible sur la terrasse panoramique.

La vente sera précédée d’une visite racontée gratuite menée par l’artiste à propos de Melting Rocks et de Dreaming the real blue, et suivie d’un cocktail.